Nos projets
dans le monde
+

programme sectoriel

Agroécologie

N° PROJET 890.6100

Activités

  • Faciliter la transition des systèmes alimentaires vers plus de durabilité grâce à la promotion d’une agriculture agroécologique et au soutien à sa mise en œuvre.
  • Sensibiliser les populations du Nord comme du Sud à une citoyenneté mondiale en matière alimentaires par le biais de voyages de sensibilisation, séjours à l’étranger et collaborations à distance.
  • Favoriser une transition vers une production, une distribution et une consommation alimentaires durables en soutenant les efforts des partenaires.
  • Susciter de nouveaux comportements de consommation et de production, en promouvant notamment le commerce équitable.
  • Mettre en avant les possibilités de collaboration et d’apprentissages Nord-Sud, Sud-Nord et Sud-Sud.

Projet

DM soutient la transition agroécologique en synergie avec ses autres thématiques sectorielles : l’éducation et la formation théologique. Concrètement, des approches pédagogiques mettant l’accent sur l’apprentissage par expérimentation voient des écoles en zones rurales mettre en place des jardins potagers et des vergers pour soutenir les élèves et leur famille dont la sécurité alimentaire n’est pas garantie. En partageant leurs connaissances et expériences, les secteurs agroécologique et théologique donnent également aux croyant.e.s une voix forte et assurée pour une transition agroécologique dans le monde qui accompagne la préservation de la nature et de la santé humaine.

Fr. 416’500.-

Tranformer la façon de produire de la nourriture et de nous nourrir est indispensable pour préserver la terre et ses écosystèmes. Cela va se manifester par une transition vers un système alimentaire plus durable et plus juste. L’agroécologie est l’approche qui permet cette transition, à la fois sur le plan environnemental, économique, social et spirituel.

Le système alimentaire mondial actuel se caractérise par plus d’un tiers des pays à revenu faible ou moyen touchés par le double fardeau de la malnutrition : la sous-alimentation et l’obésité. En plus de ne pas nourrir la majorité des humains qui restent dépendants d’une agriculture de subsistance, l’agriculture tradionnelle est une cause importante de dégradation de l’environnement par l’utilisation de produits chimiques polluants et la perte de la biodiversité. Et cela tout au long de la durée de vie des produits (production, transport, distribution, consommation).

– Secaar, Togo
– Eglise presbytérienne du Mozambique
– CIPCRE, Cameroun et Bénin
– TerrEspoir Suisse et Cameron
– Séminaire baptiste, Mexique
– Communauté thélologiue, Mexique
– Centre Kairos, Cuba
– Eglise presbytérienne de Cuba
– Séminaire de théolgoie de Matanzas, Cuba
– Aumônerie du monde agricole, Suisse

DM | chemin des Cèdres 5
CH-1004 Lausanne
+41 21 643 73 73
CCP 10-700-2