Nos projets
dans le monde
+

Madagascar

Formation et dynamique communautaire

N° PROJET 148.7131

Activités

  • Offrir aux étudiante.e.s en théologie une formation théorique intensive de quatre semaines en matière de psychologie sociale, écoute effective, communication, médiation et gestion des conflits, mission urbaine ou encore toxicomanie.
  • Proposer des travaux pratiques sur le terrain, notamment dans les boîtes de nuit, points névralgiques de la drogue et de la prostitution, mais également en milieux hospitalier et carcéral.
  • Donner aux étudiant.e.s une formation pratique par des stages dans des zones éloignées ou enclavée. Les étudiant.e.s sont accompagné.e.s pour la mise en place d’un projet de stage.
  • Accompagner les nouveaux pasteur.e.s dans leur paroisse.
  • Mettre en place des échanges académiques entre les facultés de théologie d’Ambatonakanga (Madagascar).

Projet

Le module obligatoire pour les étudiant.e.s de 4e et 5e année de la Faculté de théologie d’Ambatonakanga leur offre les connaissances nécessaires à la compréhension du milieu dans lequel ils et elles évoluent. Une fois pasteur.e.s, ils et elles peuvent sensibiliser et mobiliser leur paroisse et les acteurs locaux pour la mise en place de projets visant la réduction des problèmes sociétaux.

Fr. 17’600.-

L’Eglise de Jésus Christ à Madagascar (FJKM) et DM proposent une formation spécifique permettant aux futur.e.s pasteur.e.s de développer des réflexions et des approches favorisant le vivre ensemble, la paix, la tolérance et le respect des droits humains. L’idée et qu’ils et elles puissent afin qu’ils et elles puissent appréhender les situations spécifiques locales et être force de proposition et d’accompagnement dans la résolution des problèmes sociaux.

État insulaire situé dans l’océan Indien, Madagascar est la cinquième plus grande île du monde. Malgré d’abondantes ressources naturelles, le pays connaît l’un des taux de pauvreté les plus élevés au monde.
Les fragilités politiques et socio-économiques entrainent de grandes difficultés régionales – tourisme sexuel, conflits inter-ethniques, drogues – qui, souvent mal gérées, accroissent les problèmes sociaux.Dans ce contexte, les acteurs de la société civile ont rôle à jouer, afin de proposer des solutions ancrées dans les réalités locales.

Créée en 1968, la FJKM (Eglise de Jésus-Christ à Madagscar) a mis une grande importance à son témoignage social. Par ses 7 142 paroisses au sein des 37 synodes régionaux, la FJKM intervient dans le milieu social en développant une approche globale dans l’accompagnement des populations.

DM | chemin des Cèdres 5
CH-1004 Lausanne
+41 21 643 73 73
CCP 10-700-2