Nos projets
dans le monde
+

égypte

Vie de l’Eglise et présence protestante

N° PROJET 106.7331

Activités

  • Accompagner et soutenir les membres des communautés protestantes du Caire et d’Alexandrie par l’envoi du pasteur Michaël Schlick.
  • Organiser des rencontres et des cultes, en présentiel comme en virtuel.
  • Approfondir la collaboration avec les acteurs égyptiens du protestantisme.
  • Participer à la traduction d’un ouvrage de théologie francophone en arabe chaque année.
  • Proposer un service d’aumônerie aux étudiante.e.s d’Afrique subsaharienne de l’Université de Senghor, à Alexandrie.
  • Soutenir la maison l’Espérance, à Alexandrie, qui accueille des femmes handicapées ainsi que le foyer d'accueil du Caire qui soutient 75 jeunes filles âgées de 3 à 18 ans.

La Maison de l’Espérance
En Egypte, les personnes vivant avec un handicap ont difficilement accès à une prise en charge adéquate. Dans ce contexte, la Maison de l’Espérance d’Alexandrie offre un lieu de vie à une dizaine de femmes en situation de handicap mental.
Dans cette structure, qui met le respect de la dignité humaine au centre de ses préoccupations, les pensionnaires participent à la vie de la maison, s’occupent des tâches quotidiennes et ont la possibilité d’exprimer leur créativité dans le cadre d’ateliers artisanaux (tissages, bougies, sacs).
Par son engagement, la Maison de l’Espérance démontre que les personnes porteuses d’un handicap mental souhaitent et peuvent apporter leur contribution à la société.

Foyer d’accueil du Caire
Situé au centre du Caire, le foyer accueille environ 75 jeunes filles, âgées de 3 à 18 ans, issues de contextes familiaux très précaires, caractérisés par une extrême pauvreté et l’exclusion sociale.
Qu’elles soient coptes orthodoxes, protestantes ou catholiques, les filles trouvent dans le foyer un lieu où grandir dans l’amour et le respect. Elles y apprennent le vivre ensemble et (re)construisent leur estime de soi.
Dans le cadre de la vie du foyer, les pensionnaires bénéficient également d’un programme de soutien scolaire. Une bonne éducation est en effet le meilleur gage pour leur futur. Selon les cas et dans la mesure du possible, le lien entre les filles et leurs familles est maintenu.

Envoyé DM en Egypte, Quang Anh Bui en est revenu avec une jolie collection de photographies. Rentré en Suisse, le Lausannois met en lumière un pays qu’il aime dans une exposition, Du global au local, à découvrir à Estavayer-le-Lac de septembre à décembre 2021.

Touché par l’engagement et le travail de deux associations au service desquelles il s’est engagé – lire ci-contre – Quang a décidé de leur apporter un soutien financier en mettant en vente ses photos. La recette totale, après déduction des frais, sera reversée aux deux associations.

Pour visiter l’exposition: Estavayer-le-Lac, paroisse réformée, Impasse du Temple. Dimanche de 9h30 à 12h00 et sur demande au 078 708 37 60. Toutes les informations.

Liste des photos et prix.

Pour soutenir ces associations, www.dmr.ch/donner mention : expo Egypte.

Projet

Depuis quatre ans, notre pasteur envoyé, Michaël Schlick, apporte ses qualifications et son expérience à cette communauté très démunie qui ne pourrait se maintenir sans aide extérieure. Parallèlement à cet engagement, Michaël Schlick assure une aumônerie auprès des étudiant.e.s africain.e.s de l’Université Senghor à Alexandrie, qui s’y forment pendant deux ans pour apporter des compétences nouvelles à leur pays.

Fr. 29’400.-

L’objectif général de l’intervention en Egypte est de permettre aux membres de l’Eglise évangélique du Caire et de l’Eglise protestante d’Alexandrie de vivre et de témoigner de la force interpellatrice de l’Evangile dans leur contexte particulier. Minoritaires, vivant dans une pauvreté extrême, sans assurances ou services sociaux et souvent victimes de racisme, leur quotidien est « une succession de situations de crise ». La présence du pasteur vise à offrir une stabilité et une nourriture spirituelle dans le quotidien difficile des membres.

Dans le nord du continent africain, l’Egypte est un passage pour les migrant.e.s d’Afrique subsaharienne qui espèrent trouver un avenir meilleur en Europe. Pour diverses raisons, certain.e.s se trouvent stoppé.e.s au Caire. Une petite paroisse francophone leur propose de se réunir et de reconstituer une sorte de famille, où se mélangent diverses origines et pratiques chrétiennes.

• L’Eglise évangélique du Caire (EEC) et la Paroisse protestante d’Alexandrie (EPA).
• La maison l’Espérance, à Alexandrie, dirigée par Madame Jeanette, aidée par des veilleuses, des cuisinières et quelques bénévoles, accueille des femmes handicapées.
• Le CEOSS (Coptic Evangelical Organisation for Social Services), bras social du Synode du Nil, regroupe les Eglises d’Egypte. Il est actif dans le dialogue interreligieux, l’agroécologie ou encore la création d’emplois.

DM | chemin des Cèdres 5
CH-1004 Lausanne
+41 21 643 73 73
IBAN CH08 0900 0000 1000 0700 2