Éducation

L’éducation est un pilier du développement durable à plusieurs niveaux : elle agit « comme un puissant levier pour réduire la pauvreté (…), donne davantage de capacités et d’opportunités de bâtir une vie meilleure (…) et renforce notre aptitude à faire face aux défis globaux », selon la Direction du développement et la coopération suisse (DDC).

L’éducation est un enjeu primordial pour les années à venir. Pour être force de transformation du monde, elle doit mobiliser les forces de tout.e.s et relever les défis actuels. L’éducation de qualité se heurte au manque d’enseignant.e.s bien formé.e.s, d’infrastructures ou de cadres pédagogiques adaptés incluant notamment l’éducation au développement durable. En Suisse aussi, le maintien d’une éducation de qualité est un défi, notamment au vu de la diversité culturelle croissante parmi les élèves.

Les écoles de nos partenaires ont été fondées pour répondre à des besoins sociaux non remplis. Elles ont gardé cette mission en maintenant leurs écoles le plus souvent en zone rurale et pour les populations les plus vulnérables. Elles proposent de nouvelles approches éducatives, d’enseignement, des alternatives qui répondent à la fois aux attentes des politiques nationales et aux différents aspects de la qualité de l’éducation.

DM soutient les efforts de ses partenaires cherchant à proposer une éducation de qualité et le développement intégral de chaque enfant ainsi que des projets d’échanges et de séjours à l’étranger pour les différents acteurs éducatifs notamment les hautes écoles pédagogiques. Ces projets permettent le développement de compétences et la mise en œuvre de l’éducation au développement durable et à la citoyenneté mondiale au Nord et au Sud.

Bénin, Cameroun, Madagascar, République démocratique du Congo, Rwanda

L’objectif général du programme sectoriel est « Dans les services d’éducation et de formation des organisations partenaires, les enfants et jeunes sont formé.e.s et équipé.e.s pour affronter les défis d’une vie personnelle, professionnelle et sociale épanouie et d’un engagement citoyens affirmé. »

Cet objectif est travaillé avec chaque partenaire afin qu’il soit inscrit dans des réalités locales, culturelles, linguistiques. Il repose toutefois sur des axes communs :
– Améliorer les conditions d’enseignement (infrastructures, incitation des enseignant.e.s, sécurité physique et sanitaire, capacité des classes…)
– Former les enseignant.e.s (initiale et continue)
– Proposer des formations professionnelles en liens avec les réalités économiques
– Développer les formations et les terrains d’expérimentation sur les thématiques de développement durable.
– Développer les liens entre les acteurs opérationnels, avec les expert.e.s nationaux notamment en matière de recherche en éducation

DM met l’accent sur le renforcement de l’efficacité des œuvres scolaires et de formation de ses partenaires. De plus, par le soutien à des projets et/ou le partage de compétences (échanges Nord-Sud, Sud-Sud ou Sud-Nord), l’accès des populations à une éducation de qualité est facilité. Par ailleurs, en facilitant les échanges et les séjours à l’étranger ou des collaborations virtuelles pour les différents acteurs éducatifs, de multiples opportunités d’apprentissage en échange (confrontation personnelle à une autre culture et/ou à des enjeux locaux-globaux) sont proposées, permettant le développement de compétences et la mise en œuvre de l’éducation au développement durable et à la citoyenneté mondiale.

La place des femmes dans la société et la prévention des violences sont une préoccupation importante et font l’objet de sensibilisation et d’apprentissage dans la vie de l’école (relations entre les élèves, au sein des équipes scolaires ou dans les relations hiérarchiques dans les établissements scolaires et les institutions de nos partenaires). Ainsi la thématique genre est intégrée au programme éducation.

De même, la bonne gouvernance est une condition à la qualité de l’éducation. Cette bonne gouvernance doit être effective et reposer sur les principes de redevabilité, transparence, participation, non-discrimination et d’efficacité. Elle est importante pour le bon déroulement des projets car elle conduit à la satisfaction de tout.e.s (enseignant.e.s, parents, élèves, directeur.trice.s …) et fait partie des valeurs transmises dans le cadre de l’éducation au développement durable.

PERSONNE RESPONSABLE

Priscille Girardet Sokpoh
girardet@dmr.ch

Agroécologie

Théologie

DM | chemin des Cèdres 5
CH-1004 Lausanne
+41 21 643 73 73
CCP 10-700-2