Agroécologie

Depuis la Seconde Guerre mondiale, le nombre de personnes qui ont faim a diminué en pourcentage mais pas en chiffres absolus, en raison notamment de la croissance démographique mondiale. De plus, le système alimentaire mondial actuel est caractérisé par plus d’un tiers des pays à revenu faible ou moyen touchés par le double fardeau de la malnutrition : la sous-alimentation et l’obésité. Enfin, les habitudes actuelles de consommation alimentaire ont un impact environnemental négatif considérable et ce tout au long de la durée de vie des produits (production, transport, distribution, consommation).

Le système alimentaire mondial est donc à la fois performant et dysfonctionnel. En plus de ne pas nourrir la majorité des humains qui restent dépendants d’une agriculture de subsistance, l’agriculture industrielle est une cause importante de dégradation de l’environnement par l’utilisation de produits chimiques polluants et la perte de la biodiversité.

Une transformation de la façon de produire de la nourriture et de nous nourrir est indispensable pour préserver la terre et ses écosystèmes. Cela va se manifester par une transition vers un système alimentaire plus durable et plus juste. L’agroécologie est l’approche qui va permettre cette transition, à la fois sur le plan environnemental, économique, social et spirituel.

L’agroécologie est une approche qui influence fortement les rapports de genre dans la société, en particulier en renforçant les droits des femmes dans le domaine du foncier et de l’accès aux ressources. Elle valorise autant le savoir des hommes que celui des femmes et soutient la voix des femmes dans les processus de décision. L’agroécologie encourage aussi des approches consultatives et participatives, transparentes, contribuant à développer une citoyenneté mondiale et à faire prendre conscience de l’interdépendance et de la co-responsabilité des systèmes entre eux.

Afrique centrale et de l’Ouest, Mozambique, Amérique latine

 

DM facilite la transition des systèmes alimentaires vers plus de durabilité grâce à la promotion d’une agriculture agroécologique et au soutien à sa mise en œuvre. Les voyages de sensibilisation, les séjours à l’étranger ou les collaborations à distance créent également des opportunités d’apprentissage en échange permettant de sensibiliser les populations du Nord comme du Sud à une citoyenneté mondiale en matière alimentaire (adoption de comportements de production et de consommation responsables). En Suisse aussi, les Eglises et organisations partenaires de DM ont un enracinement fort dans les milieux ruraux où elles jouent un rôle important de sensibilisation. Afin de favoriser une transition vers une production, une distribution et une consommation alimentaires durables, permettant de préserver les écosystèmes, DM soutient les efforts de ses partenaires pour susciter de nouveaux comportements de consommation et de production, en promouvant notamment le commerce équitable. Un accent important est ainsi placé sur les possibilités de collaboration et d’apprentissages Nord-Sud, Sud-Nord et Sud-Sud.

DM soutient la transition agroécologique en synergie avec ses autres thématiques sectorielles prioritaires, l’éducation et la formation théologique. Concrètement, des approches pédagogiques mettant l’accent sur l’apprentissage par expérimentation peuvent tirer profit de la situation des écoles en zones rurales et proposer par exemple des jardins potagers et des vergers pour soutenir les élèves et leur famille dont la sécurité alimentaire n’est pas garantie. En partageant leurs connaissances et expériences, les secteurs agroécologique et théologique donnent également aux croyant-e-s une voix forte et assurée pour une transition agroécologique dans le monde qui accompagne la préservation de la nature et de la santé humaine.

PERSONNE RESPONSABLE
Juliane Ineichen
ineichen@dmr.ch

Théologie

Éducation

  • RD CONGORD CONGO
    Une école pour la vie
  • éGYPTEéGYPTE
    Vie de l’Eglise et présence protestante
  • RWANDA – CPAJRWANDA – CPAJ
    Education et égalité des chances pour les enfants de la rue
DM | chemin des Cèdres 5
CH-1004 Lausanne
+41 21 643 73 73
CCP 10-700-2