Poste pastoral à pourvoir en Egypte !

Vous avez envie de vivre une expérience pastorale à l’étranger ? Vous êtes au bon endroit car DM recherche un.e pasteur.e pour la communauté francophone en Egypte dès l’été 2022. Michael Schlick, pasteur et actuel envoyé au Caire et à Alexandrie, nous partage son expérience égyptienne. Via un échange téléphonique, nous lui avons posé trois questions auxquelles il répond ci-dessous.

Michael Schlick pendant un atelier.

Quels sont les trois « outils » indispensables qu’il faudrait qu’un.e pasteur.e suisse mette dans ses valises pour venir s’installer au Caire ?

Michael Schlick : Premièrement, je conseillerais à la personne de s’équiper de bonnes chaussures tout terrain pour se promener dans les quartiers populaires du Caire. Ces chaussures devraient aussi être suffisamment souples pour pouvoir déclencher un sprint quand il faut traverser une rue avec une dense circulation. Les piétons ne sont pas du tout prioritaires au Caire et donc il faut faire très attention.

Il faut également prendre avec soi, des boules Quies, même un bon paquet car le bruit de la ville est très important…

Pour finir, un couteau suisse multifonctions peut dépanner à tout moment.

Mais il ne faut pas se faire de soucis, car de manière générale, si on manque de quelque chose, on peut absolument trouver tout et n’importe quoi au Caire.

Peux-tu partager une anecdote de tes six ans comme pasteur de l’EPA/EPC ?

Michael Schlick : Chaque jour, au Caire, il peut arriver quelque chose de complétement inattendu. Beaucoup de choses me surprennent et cela débouche sur beaucoup d’anecdotes. Mais je vais vous en raconter une : l’église possède une maison à Alexandrie qui accueille un projet social où des personnes en situation de handicap mental sont aidées. Dans le même temps, cette maison accueille le pasteur, c’est-à-dire moi-même. Un jour, une association qui s’appelle SOS chrétiens est venue avec des bénévoles pour repeindre une pièce de la maison. Cette pièce est devenue une chapelle et ils ont fait appel à un prêtre catholique pour bénir la maison. À ma grande surprise, je me suis retrouvé devant cette scène au sein du presbytère… là même où je logeais !

Inauguration de la terrasse rénovée.

Qu’est-ce qui va le plus te manquer en quittant l’Egypte ?

Michael Schlick : Il est difficile de répondre à cette question. À part la pollution et le bruit, tout va me manquer. Il est vrai que ces deux éléments peuvent peser, sur le long terme.

Avant tout, la joie de vivre des Égyptiens et Égyptiennes va me manquer et malgré la crise, j’ai été marqué par cette incroyable capacité de rebondir.

Ensuite, Mme Docteure Janette, une dame qui s’occupe des personnes en situation de handicap au presbytère, m’a aussi beaucoup marqué. C’est une femme travaillée par Dieu qui essaie, avec un grand dévouement, de donner une vie de famille aux résident.e.s de cette maison.

Il y a aussi dans les gens que j’ai côtoyés, Monsieur Eric Tchoumkeu, président actuel du Conseil de paroisse, d’origine du Cameroun, qui a selon moi une intelligence hors pair et a constamment de nouvelles idées. Ce fut un plaisir de grandir spirituellement avec Eric. Il m’a appris beaucoup sur l’Afrique, même si j’ai déjà passé 11 ans en Afrique de l’Est. Au final, j’ai remarqué que je connaissais très peu de choses…

L’arabe va aussi me manquer. J’ai toujours adoré les langues étrangères et c’est pourquoi j’ai appris un peu l’arabe. Je parle avec « mes modestes connaissances » mais ça ne m’empêche pas d’échanger avec les taximen et les gens que je croise dans la rue.

Je m’arrête là, car je pourrais raconter des heures durant ma vie passée en Egypte…

Michael Schlick donnant la bénédiction.

+

Michael Schlick

Pasteur

Egypte

schlick - Michael et Christelle

Michael Schlick est envoyé en Egypte depuis quatre ans auprès de l’Eglise évangélique du Caire ainsi que de l’Eglise protestante d’Alexandrie et apporte ses qualifications et son expérience à cette communauté très démunie qui ne pourrait se maintenir sans aide extérieure.

DM | chemin des Cèdres 5
CH-1004 Lausanne
+41 21 643 73 73
CCP 10-700-2
IBAN CH08 0900 0000 1000 0700 2