FR | DE
 
spenden
activ werden
Sie sind hier > Renforcement des capacités

Renforcement des capacités

L’approche de DM-échange et mission se veut un travail en réseau avec une perspective de réciprocité avec ses partenaires.

1. Introduction

Définition du concept

Démarche qui consiste, dans un contexte défini, à repérer les ressources et compétences existantes en vue d’en tirer un maximum parti pour entrer dans une dynamique d’auto-développement. Le renforcement découle d’une analyse ou d’une évaluation qui aura mis en évidence les forces et les faiblesses des personnes, des communautés ou des structures pour identifier le plus exactement possible les thèmes qui devront être développés. Il s’agit d’améliorer un ou plusieurs aspects d’une fonction afin qu’ils soient davantage en mesure d’accomplir leur mission.

Prémisses

  • Egalité entre partenaires
  • Entrée dans un contexte que n’est pas connu
  • Elaboration d’un diagnostique commun participatif

Implications

  • Dégager des synergies pour un projet défini d’un commun accord entre deux partenaires Nord-Sud

Données de base : notre cadre théologique

La Mission implique :

  1. une dimension axée sur un « croire », qui présuppose une «vocatio interna», appel de Dieu selon les prémisses théologiques de l’institution. Ceci suppose un impact non évaluable : une action extérieure et non dépendante de la pure dimension volitive, opérative et exécutive des intervenants humains (MISSIO DEI)
  2. une dimension axée sur un « être » qui vise au renforcement de la relation et du partenariat. C’est la vocation-appel-collaboration interrelationnelle des partenaires nord-sud qui détermine l’échange de ce que l’on est (c’est la dimension « échange » dans DM-échange et mission)
  3. une dimension axée sur un « faire », qui exige, vise et suppose un impact évaluable (expertise). Elle repose sur la notion de «vocatio externa», c’est-à-dire, l’appel-recrutement fait par les institutions en partenariat (DM qui fait l’envoi et les partenaires qui font l’accueil). C’est ce mandat qui détermine l’envoi d’un « savoir faire » pour un « que faire» : c’est la dimension «mission» - mandat dans DM-échange et mission.

Questions clé :

  • vocation ou expertise ?
  • quelle proportion ?
  • quelle stratégie de financement ?

Lignes de réflexion et d’action actuelles

DM-échange et mission- considère l’envoi de personnes comme un outil prioritaire pour le renforcement réciproque des capacités. Ce qui implique la nécessité de définir l’envoi de manière explicite par rapport à la durée et à la finalité. Dans la politique actuelle, les envois se déclinent ainsi :

  • Long terme : finalité et durée pas toujours explicite. (la base établie est de 2 ans renouvelables, le maximum n’est pas décidé au début mais un maximum qui permet de garder un profil d’envoyéE paraît être 8 ans. La plupart des organisations au Nord qui pratiquent l’envoi de personnes fonctionnent sur ce plafond.
     
  • Moyen terme : finalité et durée explicites (formation réciproque, échange de savoir faire (renforcement des capacités, formation, consultance) (6 à 12 mois)
     
  • Court terme : finalité et durée explicites (découverte et sensibilisation, 2 à 4 mois ou des interventions ponctuelles qui peuvent être de une semaine ou plus)

2. Cadre théologique

Esquisse des lignes directrices
La mise à disposition de compétences implique :
 Logique de foi  (missio Dei) 
Mission Logique de croissance commune (vocation, appel)  (échange)
 Logique fonctionnelle (expertise)  (mission) 


3. But sectoriel et objectifs stratégiques

But : Les institutions partenaires s’auto définissent et s’auto évaluent d’une manière aussi étendue et aussi rigoureuse que possible.

Objectif stratégique 1 :  Développer des outils de diagnostic commun  
Objectif stratégique 2 :  Tendre à l’équilibre entre le renforcement des personnes et celui des structures – institutions.  
Objectif stratégique 3 : 

Définir les critères des formes d’intervention auprès des partenaires.

  • échange des personnes (experts, personnes) 
  • soutien direct à des projets (financement, dialogue balisé (réflexion, définitions et évaluations conjointes), supervision et interpellation réciproque.  

4. Nature des activités à promouvoir

Décider ensemble avec les partenaires des besoins et priorités communes pour avoir un meilleur impact dans les structures relationnelles (?), en définissant au préalable les indicateurs et les effets visibles attendus.
Les activités peuvent avoir prioritairement une visée:

  • individuelle : reconnaissance et mise en œuvre des potentialités et des dispositions personnelles
  • collective : formations destinées à des groupes cibles spécifiques ou interventions communautaires ou
  • organisationnelle : repérage de freins institutionnels (à lever) ou de ressources structurelles inexploitées (à actionner)

L’objectif à plus long terme est toujours de bénéficier de changements constructifs.

5. Ressources à mobiliser

A l’interne de DM-échange et mission : procédures de recrutement et de sélection (investissements en temps et en personnes)

Personnes compétentes et sensibles à un engagement chrétien pour répondre aux besoins.

Soutiens de réseaux proches des envoyés et fonds publics S’associer avec des autres partenaires ou s’intégrer dans des démarches qui sont déjà en route.

6. Points sur les engagements actuels de DM échange et mission et de ses partenaires

Attentes des mandants et partenaires :

  • assurer la relève au moment du départ des envoyés
  • avoir un profil et une expérience professionnelle solide
  • avoir des structures d’accueil confirmées

Forces de DM-échange et mission:

  • attention portée à la demande réelle des partenaires
  • vérification / relecture des démarches entreprises sur la base du diagnostic commun et de leurs effets (attendus et inattendus) ?

Faiblesses de DM-échange et mission:

  • manque d’un outil commun de diagnostic participatif
  • image stéréotypée réciproque des partenaires (argent au Nord ; les demandes du Sud sont « justes »)
      
Mehr Information
- Mexiko
Empfehlen Sie diese Website einem Freund
Seite herunterladen (PDF)
Seite drucken
DM - échange et mission
chemin des Cèdres 5
CH - 1004 Lausanne
T +41 21 643 73 73
Sich informieren